« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Pourquoi l'assemblée de Villedieu-le-Château a-t-elle lieu le jeudi de l'Ascension ? (1ère partie)

Article créé le 19/05/2020

Après avoir traité de l’histoire des presbytères de Villedieu-le-Château et des curés qui les ont occupés, notre ami, Alain Chemin, professeur agrégé d’histoire-géographie nous a fait parvenir un texte qui expose les conditions dans lesquelles a été fixée la date de l’assemblée de Villedieu.

 1 - Les pèlerinages à Villedieu                                                                                  

1.1 Au temps du culte des reliques (XIème-XVème)).

         Dès ses débuts, l’Eglise chrétienne a gardé et honoré les restes des saints morts pour leur foi. Peu après sa fondation au milieu du XIème siècle,le village de Villedieu reçutdes reliques de 2 grands saints très invoqués au Moyen-Age : Saint Eutrope et Saint Laurent.Geoffroy Martel, après son mariage avec Agnès de Poitiers, fit don de celles  de Saint Eutrope, martyr de la cité de Saintes, aux moines de l’Abbaye de la Trinité de Vendôme qui en léguèrent une partie au prieuré de Villedieu. Fêté le 30 avril, Saint Eutrope est invoqué pour guérir les maux de têtes, la paralysie des membres, l’épilepsie … Quant aux reliques de  Saint Laurent, patron des cuisiniers, ramenées de Rome par le cardinal Geoffroy au début du 12ème siècle, elles furent déposées dans une chapelle construite à 500 mètres du village sur un terrain du prieuré qui devint plus tard un cimetière. De cette chapelle détruite en 1928, il ne reste aujourd’hui que le mur de la façade.  Par l’intermédiaire des saints invoqués, les malades cherchaient la guérison de leurs maux corporels.

         Après la construction de la forteresse de Villedieu au 14ème siècle, les reliques de Saint Eutrope furent transportées dans une nouvelle chapelle construite en 1396 en dehors de l’enceinte. En 1492 les moines de Vendôme les reprirentpour les remettre dans le reliquaire  de Saint Eutrope gardé en leur abbaye. Et le 16 mai 1492 se déroula à l’abbaye de la Trinité la  cérémonie solennelle de la translation du corps de Saint Eutropeen présence de Philippe de Luxembourg, évêque du Mans.

1.2 A partir du XVème siècle,la dévotion à la Vierge Marie prédomine.

La première église de Villedieu fut dédiée à la Vierge Marie, comme beaucoup d’églises érigées aux XII et XIIIe siècles. Apparues dès les premiers siècles de l’art chrétien, les « vierges à l’enfant » se multiplièrentdans les églises romanes comme dans  les cathédrales gothiques (citons seulement Notre-Dame de la Belle-Verrière à Chartres) ; elles étaient l’expression d’une adoration intime des fidèles envers le Christ et sa Mère(« Mère de Dieu » dit le Concile D’Ephèse en 431).

         Aux XIVème et XVème siècle, la tonalité religieuse change, d’abord en Allemagne, après le concile de Cologne en 1435, puis en France et en Italie : les malheurs de la guerre de Cent ans puis des guerres de religion entrainent une nouvelle iconographie catholique montrant les souffrances du Christ et de sa Mère dans la statuaire sacrée.

         A Villedieu, la situation change également.  Pour remplacer la chapelle en ruine du prieuré, une église paroissiale  dédiée à Saint Jean Baptiste est construite en 1493 ; dans le  même temps le cardinal Crevant, abbé de Vendôme, fait restaurer le chœur de la chapelle du prieuré. Et c’est dans cette chapelle qu’est placée la statue de « Notre Dame de Pitié »[i] comme dans beaucoup d’églises de France, y compris à la cathédrale du Mans où le cardinal Philippe de Luxembourg  venu à Villedieu en  1493 pour la consécration de la nouvelle église, installe un autel de « Notre-Dame de Pitié » dans un imposant jubé élevé entre 1504 et 1507. Les pèlerins affluent à Villedieu où ont lieu de nombreuses guérisons que rapporte l’abbé Poussin dans son manuscrit « Notre Dame de Villedieu et son pèlerinage ».

Les habitants de Villedieu sont très attachés à leur statue dite « miraculeuse ».  En 1621, les moines de Saint Maur qui ont entrepris de réformer  la vie monacale à l’abbaye de la Trinité, décident de fermer le prieuré de Villedieu et de ramener cette statue dans leur abbaye où ils ont édifié un nouvel emplacement pour elle. Mais au jour prévu de l’enlèvement, ils se heurtent à la résistance des habitants du village : ceux-ci entrent par la force dans le prieuré et  brisent la charrette qui devait emporter la statue. « Le sang coula et la statue resta à Villedieu » écrit Dom Piolin dans son (Histoire de l’église du Mans ).

La photo d’Alain Chemin représente les ruines du prieuré en 2020. La statue de Notre-Dame de Pitié y est restée jusqu’en 1793.Le chœur s’est écroulé en 1804.

                           Alain Chemin professeur agrégé d’histoire-géographie

                                                                                                                                                 (à suivre)

 

[i] Notre-Dame de Pitié : composition en terre cuite représentant la Vierge tenant le Christ sur ses genoux après la descente de la Croix.







Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 19/05/2020


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site