« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Villedieu-le-Château : retour vers le passé

Article créé le 22/05/2022






Quiconque a traversé Villedieu-le-Château le 21 mai 2022 a certainement éprouvé un choc et s’est demandé s’il n’avait pas fait un saut dans le passé ; partout les hommes portaient jaquette, chapeau melon, blouse, casquette et ceinture de flanelle et les femmes étaient vêtues avec une élégance raffinée de longues robes aux teintes chatoyantes. Ce n’était ni un rêve ni un mirage mais bien la réalité ; Villedieu s’était transporté en 1922 alors qu’un maire visionnaire Auguste Crosnier (1874-1935) faisait voter par son conseil municipal la transformation de Villedieu-en Beauce en Villedieu-le-Château.

De nombreux habitants se pressaient autour des personnalités présentes, Pascal Brindeau, député, Simon Houdebert représentant le sénateur Jean-Marie Janssens, Philippe Mercier, vice président du conseil départemental et de nombreux élus des communes voisines. Alain Vérité, le maire, imposant dans son costume noir barré de l’écharpe tricolore, a prononcé un discours de bienvenue et ouvert  la magnifique exposition de cartes postales anciennes due à Jean-Claude Guinot, ce passionné d’histoire locale,  qui est l’un des artisans de la renommée du village. Les membres de la Balade Casthéopolitaine qui ont œuvré aux côtés de la municipalité et du Comité des fêtes pour organiser cette semaine de festivités,  avaient revêtu les vêtements de l’époque : Monsieur le curé, en soutane et coiffé d’une barrette, discutait avec un riche éleveur portant blouse et chapeau mou, tandis que l’arrière petit-fils d’Auguste Crosnier n’avait pas hésité à se glisser dans le costume de son aïeul dans l’exercice de ses fonctions municipales, la jaquette et chapeau melon, pour retracer l’histoire de celui-ci. Quant aux dames, elles étaient éblouissantes ! Jean-Claude Guinot a pris ensuite la parole pour présenter l’exposition dont il a fait faire le tour à l’assistance. Les vues dont la plupart étaient très anciennes et très rares, étaient classées sous forme de chapitres : les châteaux et les belles demeures, les hameaux et les fermes, les caves et les troglos, le Niclos, l’église et les pèlerinages, les vestiges du prieuré, des vues générales du bourg, un cœur de village animé et, enfin, un panneau consacré  à celui par qui tout est arrivé, Auguste Crosnier.

Les visiteurs ont pu découvrir un village très vivant  qui avait su suscité l’intérêt des photographes et des créateurs de cartes postales à une époque où celles-ci étaient rares. Le pèlerinage faisait de Villedieu une plaque tournante pour toutes les bourgades voisines ; on y venait de loin, souvent à pied, et les rues et les ruelles fourmillaient d’une foule parée de ses plus beaux atours.

Les touristes qui passent aujourd’hui à Villedieu ne peuvent imaginer la vie grouillante qui régnait autrefois dans les campagnes. De son passé prestigieux, Villedieu a conservé quelques beaux témoignages, les restes de son prieuré bénédictin sur lesquels on distingue encore quelques traces de peintures murales et une inscription gravée  « 1589 », date à laquelle Henri IV faisait étape au Moulin de Tréhet et ennoblissait le gouverneur de Villedieu, le brave seigneur de Pontbodin. Villedieu est connu également pour son église Saint-Jean Baptiste qui abrite une « Pieta » , un « Ecce Homo » ainsi qu’ un fort beau retable ;  la vallée du Niclos et ses nombreuses caves témoignent également de l’existence d’une population importante.

L’exposition de cartes postales est installée à la mairie jusqu’au 28 mai. Le 26, jour de l’Ascension, Villedieu fera la fête autour de sa brocante et le 28, un parcours d’images montrera l’évolution du bourg pendant le siècle passé.

Sabine & Xavier Campion

Hashtags liés à cette page:

#Villedieu-le-Château
# Villedieu-en-Beauce





Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 22/05/2022


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site