« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Le langage des sigles

Article créé le 13/01/2021


Un sigle se définit comme un groupe de lettres initiales majuscules constituant l’abréviation d’un mot, en principe, fréquemment employé : ONU (Organisation des Nations Unies), OMS (Organisation Mondiale de la Santé), SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer français) ou encore HLM (Habitations à Loyer Modéré). Cet usage a été souvent critiqué au point que l’empereur romain, Justinien, l’avait interdit au VIe siècle, car il apportait plus de confusion que de clarté.

Durant les dernières décennies, cet emploi s’est pourtant développé d’une façon exponentielle, de telle sorte qu’il est utilisé non seulement  pour remplacer des mots d’usage commun et fréquent mais aussi pour qualifier des organisme spécialisés, des lois ou des textes juridiques, des entreprises, des diplômes, des processus, des réalisations… Chaque métier, chaque branche d’activité en comporte au minimum  des dizaines. L’acronyme, formé comme le sigle,  par des initiales peut être prononcé comme un mot ordinaire : CAPES (Certificat d’aptitude au professorat de  l’enseignement du second degré), OVNI (Objet volant non identifié) ou plus récemment entendu, OFNI (Objet flottant non identifié)… Quelle que soit notre formation ou notre profession, personne  ne peut se retrouver dans ce maquis de néologismes. Les uns font face à la difficulté en prenant un air inspiré, les autres acquiescent pour ne pas sembler dépassés, tandis que les troisièmes se lancent dans des recherches effrénées, parfois sans succès. Au final, chacun parle une langue différente, certains masquant leur incompétence sous l’utilisation abusive de ces abréviations, se gardant bien d’indiquer à leurs interlocuteurs quel en est le sens à supposer qu’ eux-mêmes le connaissent.

Nous sommes arrivés à une époque où, la profusion médiatique aidant, quel que soit le sujet traité, chacun exprime sa pensée sans se soucier de la rendre compréhensible aux autres, en excluant ainsi toute possibilité de dialogue   susceptible d’ apporter une solution. Voilà qui rappelle étrangement, le récit biblique de « La Tour de Babel » : alors qu’ils parlaient tous la même langue, peu après le déluge, les hommes atteignirent une plaine et s’y installèrent ; ils entreprirent, enfin, de bâtir une ville dominée par une tour suffisamment haute pour que son sommet  puisse toucher le ciel. Leur prétention fut châtiée ; faute de compréhension entre eux car ils se mirent à parler  tout à coup des langages différents, la poursuite de la construction devint impossible.

Il en va de même dans les Etats modernes où des administrations n’appréhendent les réalités qu’à travers des mots et des discours qui masquent celles-ci. Les premières solutions à la crise sanitaire, présente depuis un an, sont venues des acteurs de terrain. Peut-être serait-il bon d’écouter, d’entendre et de comprendre ceux qui se contente de parler le langage  du bon sens !

Sabine & Xavier Campion

Hashtags liés à cette page:

#Les Sigles
# la Tour de Babel





Date de dernière modification de cette page: 13/01/2021


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site